La vie, un songe ? - Forum de Philisto
Histoire Philosophie
Vous êtes ici --> Philisto > Forum > La Connaissance > La vie, un songe ?

Page : 1

La vie, un songe ?

Répondre Nouveau topic
Auteurs Messages
hors ligne Jicé
# Le 13/01/2009 à 00h45

Homme
Messages : 12
Inscrit le 13/01/2009
Bonjour à tous ! heureux

Je tenais à soulever un petit détail qui m'a titillé... Il y a une bien jolie erreur : il est dit que le rêve lucide est, entre autre, un rêve où la sensation de réalité est très poussée...

Le rêve lucide n'est pas un rêve réaliste, c'est simplement un rêve dans lequel le rêveur est plus ou moins conscient, il sait qu'il est en train de rêver. C'est d'ailleurs ce qui diffère avec le monde physique : lorsqu'on est dans un rêve et qu'on se dit "tiens, suis-je dans un rêve ?", cela déclenche un rêve plus ou moins lucide : on sait que nous sommes dans l'illusion. En revanche, dans le "monde réel", se poser la question n'entraîne pas une prise de conscience semblable.

N'est-ce pas une preuve suffisante pour bien séparer le rêve de la réalité ? Dans un rêve, un effort de conscience nous permet immédiatement de comprendre que nous rêvons, dans le réel cela n'a pas lieu.

Pourquoi sommes-nous sûr d'être dans un rêve lorsqu'on est dans un rêve lucide ? Grâce à la prise de conscience. On a accès aux données de la mémoire notamment, et nous sommes alors aptes à comparer ce que l'on sait, d'après notre mémoire, et ce que l'on vit. On identifie vite alors que le monde dans lequel on se trouve est un rêve.

De là, nous sommes peut-être nous-même dans un rêve sans avoir accès, comme dans le cas des rêves lucides, à une mémoire qui englobe d'avantage que le monde dans lequel on se trouve. Dans un rêve, la mémoire englobe le monde du rêve et également de ce qu'on appelle la réalité. Dans la réalité, la mémoire n'englobe rien de plus...

Donc dans tous les cas, si la réalité est un rêve, alors elle n'est pas du tout du même type que nos rêves lorsque l'on dort. Et elle est bien incomparable en terme de durée également (une journée entière contient bien plus d'événements qu'un rêve, du début à la fin, aussi long soit-il). Donc la réalité n'est pas un rêve, du moins pas comme ceux de notre sommeil. langue

Non ?
«Les être humains préfèrent souvent aller à leur perte plutôt que de changer leurs habitudes»
Léon Tolstoï
hors ligne AXELG
# Le 13/01/2009 à 17h16
Administrateur
Homme 26 ans
Messages : 110
Inscrit le 19/12/2008
Je ne pense pas que la vie soit un songe... dans les rêves, on ne sent pas les sensations, comme boire ou toucher un verre avec un doigt. On ne ressent que les sensations "internes" comme la peur, la surprise etc... et elles sont plus amplifiées que dans le réel. Si la vie est un songe, ca voudrait dire en plus que l'on rêve, chaque nuit, dans nos rêves ! euh
hors ligne PillOow
# Le 13/01/2009 à 20h00
Homme
Messages : 7
Inscrit le 10/01/2009
Ben moi perso, le sens du touché et du gout il me semble l'avoir déjà eu dans un rêve. Et quand bien même nous n'avons pas le sens du touché, du goût etc, ce qui selon toi permet de différencier le rêve de la réalité, qui te dit que si l'on se réveille de notre vie ( si celle-ci n'est qu'un rêve ), nous découvrirons pas de nouveaux sens que nous ne suspections pas jusque-ici ?

"Elle est bien incomparable en terme de durée également".

Je crois que nous n'avons pas la même conscience du temps lorsqu'on rêve. Il parait que la durée d'un rêve en moyenne tourne aux alentours de 15 mn alors qu'ils nous arrivent souvent d'avoir l'impression d'avoir vécu des aventures dans notre rêve pouvant durer plusieurs journées.
hors ligne Jicé
# Le 13/01/2009 à 20h55

Homme
Messages : 12
Inscrit le 13/01/2009
Je suis plutôt d'accord avec toi, PillOow, sur le fait que les sensations tactiles, olfactives ou auditives, voire gustatives, sont présentes dans les rêves. Je dirai même qu'elles y sont toutes, et dans tous nos rêves, simplement nous nous rappelons plus facilement de la vue que des autres sens.

Pour ce qui est de la durée, peut-être me trompé-je, j'ai un peu fait passer en premier plan mon expérience des rêves, pour lesquels je n'ai jamais eu l'impression de vivre des aventures de plusieurs heures voire jours. Cela dit j'ai déjà entendu parlé d'une personne (ami d'une amie) qui dit avoir vécu toute une vie dans un rêve. Ce doit être extrêmement enrichissant.

Toutefois je reste plutôt persuadé que nous ne rêvons pas en ce moment même, car, comme je l'ai expliqué, il suffit d'une simple prise de conscience dans un rêve pour tout de suite comprendre que nous rêvons. Or, dans la réalité, un moment de conscience, même intense, ne mène jamais à la compréhension que notre monde est un rêve. Si nous sommes dans un rêve, alors il n'est pas de la même nature que nos rêves de la nuit. cool

Peut-être que je me trompe :)
«Les être humains préfèrent souvent aller à leur perte plutôt que de changer leurs habitudes»
Léon Tolstoï
hors ligne PillOow
# Le 13/01/2009 à 22h01
Homme
Messages : 7
Inscrit le 10/01/2009
"Plusieurs journées" était peut-être extrême, mais je serais etonné que tu me dises que tu n'as pas eu l'impression de rêver plusieurs heures ou à la rigueur une journée complète.

EDIT: Ah ben oui tu l'as dit ! rire

Concernant la prise de conscience dans un rêve cela n'est pas aussi simple que ça. Pour faire un rêve lucide, il faut quand même pas mal d'entrainement. Et si notre vie était un rêve, et que pour être lucide, nous aurions besoin d'entrainement? Un entrainement peut-être plus difficile que celui du rêve lucide puisque pour ce dernier, les entrainements se font en majeurs partis lors de l'éveil. Il faudrait alors s'entrainer à être lucide dans un rêve profond ce qui pour cela demande déjà à un certain niveau de lucidité. Essayez de vous entrainez à être lucide dans un rêve pas lucide. C'est à dire, en rêvant, pendant votre sommeil, faire les exercices nécessaires à être lucide. Entrainements qui se font généralement pendant l'éveil et avant le coucher. Difficile, puisque vous êtes déjà en train de rêver.
Il faudrait alors que l'on s'entraine à être lucide dans notre vie alors que celle-ci n'est qu'un rêve. Donc s'entrainer à être lucide dans notre rêve.

Moi je trouve ça complexe.

A propos de lucidité, d'entrainements, de la prise de conscience, je sens beaucoup de similitudes avec le bouddhisme dans ce qu'on raconte. Bouddha, qui signifit en Sanskrit "l'éveillé" est un être qui prend conscience de la réalité de la vie, ce qu'elle est, par de longue période de recherches, de méditations ( l'entrainement de l'esprit ). Grosso modo

cool
hors ligne Jicé
# Le 13/01/2009 à 22h37

Homme
Messages : 12
Inscrit le 13/01/2009
Wah ! Tu m'impressionne beaucoup ! ^^ Je suis assez orienté évolution intérieure, conscience etc., donc le fait que tu viennes me parler de Bouddha me touche. En effet, Bouddha est différent des personnalités comme Jésus ou Mahomet (considérées comme personnes incarnées par le divin lui-même). Bouddha serait une personne comme vous et moi qui, à force de travail sur sa personne, aurait atteint l'illumination, c'est-à-dire la conscience totale de son être, le moi-profond (moi intérieur) ressurgissant au premier plan.

Le rêve lucide est une expérience extrêmement intéressante (je pratique, mais à des fins relativement magiques telles que la projection astrale, passons). Hum par expérience, tout rêve où la question "suis-je dans un rêve", ou une autre équivalente, est surgie, s'est transformé en rêve lucide.

Citation : "Pour faire un rêve lucide, il faut quand même pas mal d'entrainement"


Pas forcément. Mes premiers rêves lucides (et c'est le cas pour beaucoup de personnes) ont été fait sans aucun entraînement.

Cela dit, il est vrai qu'un rêve lucide dans un rêve très profond est assez difficile à réaliser.

Citation : "Il faudrait alors que l'on s'entraine à être lucide dans notre vie alors que celle-ci n'est qu'un rêve. Donc s'entrainer à être lucide dans notre rêve."


Pas si complexe que ça, puisque tu es conscient. Et puis un bon moyen de savoir si nous rêvons ou non, est d'étudier ce qu'il s'est passé depuis un moment. Un rêve est une successions d'étapes souvent sans rapport ou mal articulées, on passe d'un endroit à un autre sans lien très logique. Dans ce qui nous semble être la réalité, ce n'est pas le cas. Alors dans tous les cas, je pense que ce que nous percevons comme étant la réalité est de loin très différent de nos rêves de la nuit. Peut-être en effet nous sommes dans un rêve. Mais il est bien différent des autres rêves.

Il est tout à fait possible de rêver que l'on rêve, mais dans ce cas les "sous-rêves" présentent tout de même les mêmes caractéristiques que les rêves. Or, les rêves ne présentent pas les mêmes caractéristiques que la "réalité" (conscience qui semble plus présente dans la "réalité" que dans les rêves), pouvoir de la pensée (dans un rêve plus ou moins lucide il est très facile de changer totalement le rêve grâce à notre pensée, pas dans la réalité) etc.). Donc de toute évidence, si nous sommes actuellement dans un rêve, il y a quand même un fossé assez large avec les rêves du sommeil (je sais je me répète).

Tu le dis toi-même, peut-être que la "réalité" est un rêve où il est plus difficile d'être lucide que dans les autres rêves. Ca marque une nette différence entre notre réalité et nos rêves. Encore une fois, si nous sommes conscient dans un rêve, on sait que l'on rêve. Si on est conscient dans la réalité, nous ne savons pas si nous rêvons...

Arf je reste persuadé que nous ne sommes pas dans un rêve ^^ (du moins pas dans un monde imaginaire formé par la puissance de notre pensée).
«Les être humains préfèrent souvent aller à leur perte plutôt que de changer leurs habitudes»
Léon Tolstoï
hors ligne PillOow
# Le 13/01/2009 à 22h59
Homme
Messages : 7
Inscrit le 10/01/2009
Bien que je ne pratique pas, le bouddhisme me passionne.

Je ne vois pas la vie comme un rêve à proprement parlé comme ceux que nous vivons la nuit mais c'est le mot le plus approprié que j'ai pu trouvé pour définir un état de conscience inférieur à celui dont nous sommes réellement capable. Cépendant, j'ai dû me méprendre sur le sujet du topic. Lorsque tu parles de rêves, tu parles bien d'un rêve comme celui du sommeil ? Si tel est le cas je fais fausse route. En gros en fait, je parle du bouddhisme depuis le début mais j'ai pas voulu y faire directement référence. Mais ça n'enterre pas le débat si tel est le cas, puisque la finalité est la même, est-il possible de prendre conscience que l'on "rêve" ( à prendre dans le sens que tu veux ( et cette dernière phrase à ne pas sortir de son contexte ) ) dans notre vie réelle ?
hors ligne Jicé
# Le 13/01/2009 à 23h08

Homme
Messages : 12
Inscrit le 13/01/2009
Ah en effet, depuis le début du débat je parlais bien de rêve tel que celui que nous faisons la nuit, car tel me semblait être le sens de la philosophie qui suppose que la réalité n'est peut-être qu'un rêve. Autant pour moi.

Ton approche était-elle quelque chose du style "sommes-nous aptes à pouvoir sortir de l'illusion pour faire ressurgir la conscience au premier plan" ? Ou bien quelque chose dans cette idée ? C'est assez différent du point de départ mais je dois avouer que cette question me passionne bien plus ! =)
«Les être humains préfèrent souvent aller à leur perte plutôt que de changer leurs habitudes»
Léon Tolstoï
hors ligne PillOow
# Le 13/01/2009 à 23h41
Homme
Messages : 7
Inscrit le 10/01/2009
Oui c'est quelque chose comme ça ! L'exemple qui illustre le mieux ce "manque de conscience" est certainement Matrix. Film d'ailleurs fortement inspiré du bouddhisme juste avant que ces bourins prennent les armes. rire

Neo, se trouve dans une réalité identique en tout point de vue à la notre mais qui pourtant n'en est pas une. En prenant la pillule bleu (symbolisant "l'éveil") il va découvrir la vérité ! Alors je ne dis pas que l'on vit dans un monde virtuel créé par des machines. C'est du Cinema, pour moi cela reste du symbolisme mais on très proche du bouddhisme. ( Symboliquement toujours )

Mais il n'y a pas que le bouddhisme qui a cette approche de la réalité, d'autres mouvements, religions, philosophies l'ont aussi. Mais désolé, je n' ai que ça comme référence. Je pense que quelque part, cela rejoins ton premier post.

A propos de prise de conscience, il est arrivé une expérience à plusieurs personnes d'avoir un état de conscience différent de celui que l'on a d'habitude pendant quelques minutes. Cela leur est arrivé sans prévenir, parfois pendant qu'ils faisaient leurs courses ou regardaient la télé. Cet état de conscience est caractérisé par une impression de vide matériel pour tout ce qui entoure le sujet. Les objets sont toujours palpable, visible, idem pour les être vivant mais tout parait vide. Evidemment, c'est difficile a expliquer. Ca me rappel la cuillère ! Hein Neo ? heureux

Bien sûr, c'est une expérience un peu surnaturelle qui a peut-être une explication rationnelle et libre à vous d'y croire ou non. Mais c'est juste que cette histoire permet peut-être de mieux expliqué ce qu'un nouvel état de conscience peut-être. Il faut que je retrouve le lien, peut-être l'as-tu déjà vu sur la toile parce qu'il m'a semblé l'avoir vu sur un site traitant des rêves lucides et du voyage astral.

Sur ce, moi je vais me coucher ! Peut-être ferais-je un rêve lucide ou même mieux ! Peut-être qu'à mon réveille je serais "l'éveillé" ! langue

Good Night !
hors ligne Jicé
# Le 14/01/2009 à 16h53

Homme
Messages : 12
Inscrit le 13/01/2009
Sympa ton message, j'aime bien la référence à Matrix.

Citation : "Mais il n'y a pas que le bouddhisme qui a cette approche de la réalité, d'autres mouvements, religions, philosophies l'ont aussi."

Je pense que toutes les religions ont, au départ du moins, le même but : faire évoluer l'être, le rapprocher d'une notion plus ou moins divine, après les façons de faire et les détails changent, c'est sûr. Pour ma part je ne connais pas beaucoup les religions, c'est dommage. Mais c'est vrai que le Bouddhisme insiste bien sur cette notion de moi-intérieur, divin, qui est en quelques sortes la conscience, et ce mental, l'égo etc. qui masque cette conscience. Cette idée selon laquelle notre conscience ne ressurgit pas assez et que nos actes et pensées sont souvent dictées par l'inconscient, l'égo, le mental. C'est quelque chose qui me passionne beaucoup (un moment de pleine conscience est très intense en sensations, c'est tellement différent du vécu quotidien... :) )
«Les être humains préfèrent souvent aller à leur perte plutôt que de changer leurs habitudes»
Léon Tolstoï
Publicité Google
Répondre Nouveau topic

Copyright © Philisto - Contenu placé sous licence Creative Commons